Biographie

Sur les traces de ses aïeux, auteurs, conteurs et compositeurs d’un village des hautes montagnes de Kabylie, Miss Awel (« la parole » en kabyle) décide de perpétuer la tradition orale des berbères par le chant et l’écriture qu’elle commencera déjà toute jeune.

En quête de lumière pour nourrir son inspiration, elle élira Nice comme port d’attache à son beau parcours et débutera sa carrière avec le compositeur brésilien Marcus Cecconi alors résident de la Riviera.

Ensemble ils réaliseront un projet soul où l’on sentira les prémices latino-orientales des sources  des deux artistes.

Par ce premier album Syna Awel, multipliera les scènes et les belles rencontres artistiques qui la mèneront jusqu’à Miami et Kingston (dans le célèbre Studio de Bob Marley TUFF GONG sous la direction artistique de Dean Fraser).

Riche de ces expériences musicales et humaines Syna Awel revient de ces voyages avec une détermination certaine, à puiser dans ses racines. Elle prend le partie d’écrire et chanter en plusieurs langues et d’introduire encore plus de sonorités africaines.

Dans cet élan et motivée par la rencontre avec le chanteur Idir (dont elle fera la première partie), elle fait appelle aux influences Afro-Jazz-world du pianiste Jo Kaiat, et du percussionniste Jean Luc Danna.

Le contrebassiste Jean Christophe Bournine les rejoint soutenue par la batterie électronique de Dilo.

L’énergie du quartet créer un bel écrin pour les mélodies envoûtantes de la voix douce et chaude de Syna Awel.

Une belle découverte de la musique du monde et de l’âme humaine…

Line up :
En duo avec Jo Kaiat au Piano ou Jean-Christophe Bournine à la Contrebasse.
En quartet avec Jo Kaiat au Piano, Jean-Christophe Bournine à la Contrebasse, Jean-Luc Danna aux Percussions ou Dilo au pad électro.